UNE REPONSE…qui réchauffe les coeurs.

par DB

J’ai vraiment hésité avant de m’adresser à vous, parce que je craignais que mon message ne soit mal perçu. Mais j’ai fini par me convaincre que je ne pouvais pas me brider au point de ne pas exprimer mes convictions profondes. Je suis heureux que vous puissiez vous exprimer librement sur cet espace. J’ai toujours rêvé de cela, de ce droit inaliénable de n’importe qui, de quelque ancrage politique, idéologique ou religieux soit-il, de pouvoir s’exprimer en toute liberté, sans entrave aucune, si ce n’est celle qui préserve le droit des autres. J’ai lu attentivement toutes vos interventions, je le confesse avec un certain agacement. Savez-vous pourquoi ? Parce que vous ramenez tout à une perception et un angle presque outrancièrement religieux. De cette veine de prédicateur autiste qui ne comprendrait pas que l’on puise ne pas être d’accord avec la parole de Dieu. Parce que ce n’est pas lui qui parle, mais Dieu, par sa bouche. J’ai ressenti, dans vos écrits, et dans vos postulats, comme un balisage de la pensée. Comme si nous ne pouvions réfléchir, ni réagir que dans un cadre strict, presque un carcan moral, qui ramène tout à sa propre consistance, à ses propres repères, une sorte d’éteignoir de la pensée libre. C’est un peu comme si, au moment où nous nous réunissons dans une agora faite pour tous, où nous nous disputons sur ce que nous devons faire pour le bien de la Cité, vous, vous arriviez avec un escabeau, que vous montiez dessus, et que vous nous asséniez des limites à ne jamais transgresser, comme si vous nous enfermiez dans un couloir sinueux qui ne débouche que sur une seule vérité, celle de Dieu lui-même. Or, moi, je parle pour moi, je refuse de me laisser enfermer dans quelque couloir que ce soit. Parce que je suis un homme libre. Ma relation à Dieu, si tant est qu’elle existe, ne regarde que moi, et elle se déroule hors l’Agora. Je ne dénierai à personne le droit d’invoquer son Dieu, de pratiquer sa religion, ni même de s’en servir pour habiller son discours politique, et ses projets de société. Parce que toute société est bâtie sur des valeurs civilisationnelles, même inconscientes. Et même que je me battrai, et même que je me bats, pour que les islamistes aient droit de cité, dans le respect de la volonté populaire avant tout. Avant tout! Je ne vous interpelle pas. Loin de moi toute volonté de vouloir neutraliser ce qui n’est pas conforme à mes propres convictions, mais je voudrais que vous compreniez que votre foi, que je respecte, ne soit pas brandie comme un couperet. Je ne crois pas que les discours monopolisateurs, de quelque idéologie ils se revendiquent, puissent être porteurs du bien souverain dont ils se réclament. Bien au contraire. Ils sont souvent des répulsifs, qui font peur et qui font le jeu des forces mauvaises qui les utilisent. Nous en avons eu la preuve sanglante dans notre pays. Je suis d’une génération qui a connu une autre Algérie, et des aspirations enthousiastes, même si eles ont échoué sur des rivages infames. J ne crains pas de m’affirmer dans la plénitude de toute mon identité, dont l’islam est une pierre d’achoppement, un ciment de tous les miens, même si je suis un bien piètre pratiquant. Mais de grâce, cher Monsieur, laissez nous la liberté d’être ce que nous voulons être, tant que nous ne vous privons pas du droit d’être ce que vous voulez être. Libre à vous de regler votre vie comme vous l’entendez, mais ne nous enfermez pas dans vos logiques, ni dans vos états d’âme. Libre à vous d’exprimer vos opinions, et vos convictions, lorsque le cadre de la discussion s’y prête. Mais je ne comprends pas que vous fassiez un cheval de bataille de l’islam sur n’importe quel sujet. Cela me met personnellement mal à l’aise. Il serait peut-être plus indiqué de vous départir de votre escabeau, et de vous armer de rhétorique profane, si j’ose dire, ou mieux encore, de logique.

PS/Réponse faite à la parution de ce billet,précédée de plusieurs aures similaires: « Elforkan dit:On n’a que trop parlé !!Habouna Allah 3alla el président !Hasbouna Allah 3alla les généraux. Hasbouna Allah 3alla les responsables qui importent la drogue et empoisonnent la jeunesse . Hasbouna Allah 3alla les ministres maffieux et voleurs qui vident les poches de leurs fréres et remplissent les caisses de nos ennemis en France, suisse et Amérique ! Hasbouna Alla wa ni3ma al wakil 3alihoum Notre Prophète disait 03 douas Allah les exaucera 1/Douas du jeuneur jusqu’à ce qu’il rompt son jeune 2/Doua du malade, jusqu’à sa guerrison 3/et le doua du persécuté, du madhloum, du mahgor, mahgor par ceux en qui il a placé sa confiance, et tout son espoir mais qui en fin de compte n’ont fait que le trahir. Alors je profite de ce privilège pour dire : Qu’Allah fasse geler le sang dans leurs veines et qu’il fasse que la fortune qu’ils ont malhonnêtement amassée causera leur perte et la perte de leur proche ! amiiiiiiiiine !! »

Publicités

2 réflexions sur “UNE REPONSE…qui réchauffe les coeurs.

  1. excusez mon ignorance, mais qui s’adresse à qui à propos de quoi ?
    Je n’ai pas remarqué que dans ce site on ramene tout à Dieu

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s