LA SOUMMAM,LES MARTYRS…et ce qu’il en reste.

par Amine Si Ahmed 

La question est de savoir combien y avait -il de vrais martyrs, non les victimes civiles mortes accidentellement. Ceux et celles qui n’étaient pas engagés dans le combat libérateur, forcément jamais recherchés par l’ennemi,ne pourraient être chouhada. L’autre question est combien de chouhada célibataires et combien d’entre eux étaient mariés et avaient des enfants.Oublions la blague de 1.5 million et demi de martyrs, accouchée par Ben Bella lors d’un meeting au stade de Tiaret ( nombre inspiré des pertes françaises en hommes lors de la guerre 1914-1918), en route pour la prise d’Alger. La 3ème question est quel est l’âge du plus petit fils du vrai Chahid ? 50 ans (1/2 siècle).Combien d’entre eux sont morts suite aux diverses maladies ? Combien d’entre eux sont carrément fous, faute d’assistance psychiatrique par le pouvoir de l’armée des frontières et des malins du 19 mars ? Que peut-on attendre des enfants ayant grandi sans repère immédiat (père) avec des mères illettrées, dans l’un des systèmes les plus corrupteurs et corrompus au monde ? Combien d’entre eux ont pu accéder à une vraie instruction ?
Voyons les organisations d’enfants de chouhada créées et agréées après la fameuse constitution maison du 23 février 1989.C’était les Mehri, Bouhara,(FLN) le ministre de l’intérieur qui arrangeaient tout sur mesure ,pour en faire de simples organisation de masses supplémentaires à la solde du régime. Enquêtons au niveau de la trésorerie publique pour trouver avec quelles sommes d’argent les enfants des symboles (officiers colonels- sachant que ces grades étaient provisoires, vu l’aspect aléatoires et pleins de préjugés des critères de promotions) ont été achetés.
Vu toutes ces considération les vrais fils de chahid se comptent sur le bout des doigts et sont plus vieux que leurs parents quand ils étaient tombés au champs d’honneur. Ils sont plus vieux qu’Obama, Medvedev qui dirigent des superpuissances

Alors oublions les retraités et laissons les jeunes enfants du peuple prendre leur destin en main. D’autant que l’authentique chahid en abandonnant ses biens, sa femme à la fleur de l’âge et ses enfants avant l’âge de discernement exposés aux représailles donc à la mort et en donnant sa vie, c’est dire à tout, c’était pour le peuple non pour sa famille.Benboulaïd avait tout,une femme,des enfants,du commerce, il était dirigeant d’un club de foot….il avait abandonné pour le peuple.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s